Manifeste du mouvement Survivor Art

Manifeste du mouvement Survivor Art. L’art vrai est mort: il faut lui trouver une sépulture.

Quelques photographies d’expositions en France sur mon facebook:

Bezons / Saint-Denis (Université Paris 8) / Paris (galerie Artist Guild Space)

Rev’arts 2007, Bezons, dernière exposition en France

Quelques photographies d’exposition en Thaïlande sur mon facebook:

Bangkok Hospital, Chiang Mai, 15 Février 2017

Préambule

Avec le Temps, nous constatons la dégradation fatale des oeuvres d’art et à terme l’anéantissement inéluctable de toutes les civilisations “ de surface ”. L’évolution de l’univers et de l’être humain dépendent principalement du Temps, tour à tour allié et ennemi. Notre loi, c’est celle du Temps car il est le seul à avoir préexisté à toutes choses, ( quand rien n’était, le temps se déroulait déjà ), au Big Bang qui n’est qu’une hypocrisie de réponse pour nous voiler la face afin de nous empêcher d’essayer de rechercher la véritable et ultime origine. Notre certitude est que seul le respect de la loi du Temps doit initier toute recherche artistique.

Manifeste

Certaines de nos oeuvres d’art, morceaux choisis, doivent demeurer invisibles aux yeux des hommes le plus longtemps possible et en tout cas êtres cachées à notre génération et aux proches suivantes. Celles-ci ne doivent plus être exposées sur la voie publique, dans les galeries, les centres d’exposition, les M-usées. Les mobiles de ces expositions ne sont que la politique, la marchandisation et la mondialisation. Il s’agit de transmettre en premier lieu par une partie de notre art notre vision du monde et de la civilisation contemporaine ou plus simplement notre image aux générations très futures loin des modes, des courants, des tendances et des diverses autres formes de répression de notre époque.

Nous sommes par conséquent adeptes d’une forme non définie d’immortalité des oeuvres d’art et nous espérons une résurrection de celles-ci. Chaque artiste étant partie prenante de son époque, il en est le témoin vivant et son art peut devenir le dernier vestige de la civilisation dans lequel il vit.

Nous constatons que les oeuvres d’art qui ont subsisté ont eu une vie underground et il faut donc leur trouver une sépulture dans cette optique. La nature elle-même est propice, qu’elle soit désert, montagne, océan, elle sera le refuge de ces oeuvres d’art. Il faudra creuser, chercher des cavernes, les noyer pour les cacher. Nous investirons s’il le faut les espaces les plus inaccessibles, y compris des étendues glacées, des centres d’enfouissement terrestres et sous-marins de déchets nucléaires. Ces oeuvres anonymes seront alors cloîtrées lors de cérémonies rituelles dont nous aurons l’imagination. Aucune mémoire ne devra subsister de ces rites et de ces lieux.

A l’image des fabuleux témoignages des dinosaures, des hommes des cavernes et plus récemment des pharaons, ces oeuvres d’art un jour retrouvées fourniront aux êtres conscients de cette époque future et la plus lointaine possible un extraordinaire réservoir d’énergie leur permettant de se transcender, de dépasser leurs connaissances ou d’évoluer spirituellement, ce pourquoi ces oeuvres avaient originellement été créées.

Chaque artiste est ainsi enfin libéré de son époque pour créer ses oeuvres d’art. Survivor Art n’a aucune discrimination en ce qui concerne la qualité d’oeuvre d’art et la forme d’expression, chaque artiste en assumera le libre arbitre et la responsabilité. Survivor Art n’est subordonné, dans l’accomplissement de sa manière d’être, à aucun autre idéal que celui exprimé ici, et à aucune autre autorité que celle exprimée dans le manifeste de Survivor Art.

Le présent Manifeste constitue le fondement de Survivor Art. Il doit être adopté et appliqué par chaque artiste désirant en être adepte.

Autres photographies d’expositions en France:

Bezons / Saint-Denis (Université Paris 8) / Paris (galerie Artist Guild Space)

Rev’arts 2007, Bezons, dernière exposition en France

Autres photographies d’exposition en Thaïlande:

Bangkok Hospital, exposition Février 2017 (50 photos)

Bangkok Hospital, exposition Février 2017 (50 photos)