Depouill’Eux: Les démons

Depouill’Eux: Les démons sont parmi nous et autour de nous


Images sur Facebook (cliquer ici pour voir)

Les démons sont parmi et autour de nous … et parfois à l’intérieur de nous … Il m’est arrivé une étrange aventure. Pendant environ 17 mois, un étrange malaise avait pénétré profondément en moi et tout mon être en a terriblement souffert. Mon meilleur ami français d’alors me l’avait dit, je ne l’ai même pas écouté, et à cause de ce problème, il a depuis cessé toute relation avec moi … Il était effrayé … (Il connaît beaucoup de choses au sujet de l’exorcisme et des démons, car il a étudié à l’école chrétienne pour être moine …).

Je n’ai pas vu ce qu’il m’est arrivé quand le démon est arrivé, mais mon ami avait vu un esprit démoniaque entrer dans ma vie et dans mon corps … Une entité diabolique, un démon avait pris possession de mon être, il voulait être moi pour faire du mal. J’étais possédé. Je pleurais la nuit, je chantais même. Le matin, je me réveillais ruisselant de sueur, avec un mal de reins insupportable … Aussi, tous les jours, je prenais du poids … Ce démon grandissait en moi … De plus, il me parlait tous les jours, me répétant les mêmes choses, et il avait une phrase obsédante, je finis par croire que j’étais pauvre … Je me sentais même devenir animal, j’avais des instincts animaux comme les chiens et j’ai même fini par penser que l’humain, de nos jours, était devenu uniquement un animal, nous n’étions plus des hommes … J’ai même écrit cela sans m’en rendre compte sur mon site internet, c’est le démon qui m’a dicté. Une nuit, il m’a cassé une dent… Après, je ne pouvais plus sourire, je ne voulais pas que les gens me voient ainsi …

Au début, je ne croyais pas à toutes ces histoires, parce que je suis cartésien, j’ai suivi mes études dans la même école que le philosophe Descartes et ma formation est scientifique. Aujourd’hui, je suis un savant, j’ai également un niveau élevé de connaissances en mathématiques, physique et chimie … Mon pays, la France, m’a donné trente diplômes, mais je préfère travailler avec mes mains, j’aime bricoler, et je suis un très bon peintre, ce travail manuel me donne la tranquillité d’esprit … Je ne savais pas qui était ce démon et qui me l’a envoyé. La rumeur dit que les démons sont éternels, on ne peut pas les tuer. Que faire ? Alors j’ai étudié par internet interposé afin de résoudre ce problème … Finalement, j’ai pratiqué une forme d’exorcisme pendant plusieurs mois … Toutes les religions pratiquent l’exorcisme…J’avais pourtant été exorcisé, dès ma naissance par les catholiques, mais ce n’était pas suffisant…

Comme il était conseillé, j’ai dû d’abord essayer de rentrer en contact avec ce malin, afin d’obtenir du démon son nom … C’est une constante dans la manière de se comporter. Il me l’a finalement dit, et seulement à partir de ce moment, je suis entré en relation avec lui et je lui ai demandé de quitter mon corps. Ce qu’il n’a pas voulu faire, alors j’ai dû inventer et fabriquer un piège. J’ai commencé par créer une réplique de moi-même à partir d’objets de mon environnement, avec mes propres habits, avec tout ce qui de moi pouvait être familier au démon, une véritable dépouille. J’avais mis une bouteille vide de Hong Thong, un rhum thaïlandais, dans un petit panier. Alors que j’achevais ma réplique, je ressentis que le démon avait rejoint ma tête et quelques cheveux se sont hérissés. Il était dans mes cheveux…C’est alors que j’ai coupé cette mèche de mes cheveux et je l’ai introduite dans la bouteille que j’ai refermée précipitamment. Le démon a ainsi été transféré dans ma réplique, enfermé dans une bouteille … C’est un contenant qui n’est pas totalement étranger au démon. La rumeur dit que les bouteilles contiennent beaucoup de démons, c’est pour eux, une élégante manière d’entrer en matière pour vous posséder…Il avait quitté mon corps original pour ma réplique, réplique qui contenait mon ADN en cette mèche.

Mais maintenant, que faire de cette réplique contaminée ? Jeter cette bouteille à la mer, mais elle fait partie de ma réplique. On ne pouvait la désolidariser, pour le démon, elle faisait partie de sa confusion… Et si cette bouteille venait à être cassée dans la mer, le démon serait à nouveau libre de me retrouver, surtout qu’il avait mon ADN.

L’ensemble étant aussi une œuvre d’art, J’ai bien pensé en faire don à un musée. Elle aurait été sous bonne garde…Mais il m’aurait fallu être un artiste renommé…C’est alors, que j’ai décidé de la filmer avec du plastique et de la conserver en attente d’une exposition ultérieure pour une vente qui pourrait m’en débarrasser.

Pendant tout ce temps, ce fut une terrible épreuve pour moi. J’étais épuisé par la lutte que j’avais livrée avec ce démon… J’ai alors supprimé tout ce qui dans ma vie pourrait être amalgamé avec le démon, et cela n’a pas été facile, les gens ne m’ont pas toujours aidé et parfois, j’ai dû utiliser une forme de violence … Je ne pouvais pas leur expliquer … Ils doivent m’excuser … Depuis, j’ai rencontré mon ami français, par hasard, au détour d’un chemin, dans une galerie marchande. Les premiers mots qu’il a prononcés : C’est terminé avec « … »? Il connait donc le nom du diable … Je pense qu’il connait aussi toute cette histoire … Il est un homme fascinant … Puis, j’ai soudain perdu beaucoup de poids, comme une baudruche que l’on dégonfle … L’autre jour, le dentiste m’a accroché une nouvelle dent, je peux sourire à nouveau à d’autres personnes et à la vie … De plus, depuis quelques jours, j’ai entrepris de parler le thaï, j’ai un enseignant tous les jours. Avec des gens qui fréquentent ma vie, je cherche à parler thaï, maintenant, on me comprend, et je commence à penser comme les Thaï. Cette langue est un système de pensée différent du mien … Enfin, aujourd’hui, mon corps et mon esprit se réjouissent et j’ai retrouvé ma sérénité d’avant ces faits …

Je commence une nouvelle vie délivrée du malin …

Autres images (cliquer ici pour voir)